Guide

  • LA THAILANDE PARMIS LES 10 PAYS PREFEREES DES INVESTISSEURS CHINOIS

    LA THAILANDE PARMIS LES 10 PAYS PREFEREES DES INVESTISSEURS CHINOIS

    La Thaïlande parmi les 10 pays préférés des investisseurs chinois Les agences spécialisées dans l’immobilier de luxe à New York, Miami ou Los Angeles ont toutes quelque chose en commun : la recherche d’une nouvelle clientèle chinoises. Ces villes sont en effet les principales cibles des investisseurs chinois achetant des biens immobiliers aux Etats-Unis, pays en tête de liste des investissements chinois à l’étranger. D’après le site internet chinois Juwai.com, la patrie de George Washington demeure la destination privilégiée par les acheteurs chinois, qui ne peuvent acheter de résidences secondaires dans leur pays d’origine. Les autorités de Pékin ont augmenté les taxes pesant sur l’achat de résidences secondaires en Chine, au point que les acheteurs créent des sociétés à responsabilité limité pour acheter des biens sous d’autres noms. Ainsi, l’attrait des investisseurs chinois pour l’immobilier à l’étranger se fait grandissant, ceux-ci achetant parfois des maisons après avoir simplement vu l’annonce sur le site de Juwai.com. « J’ai vu des acheteurs chinois dépenser 13 millions de dollars pour des propriétés sans même avoir visiter les lieux » raconte Martin Purcell, un agent immobilier new-yorkais. Mais c’est la Californie qui est la région d’Amérique du Nord où les chinois investissent le plus, en raison de sa proximité avec l’Empire du Milieu. Voici la liste des 10 principaux pays dans lesquels investissent les acheteurs chinois : N°10 : Malaisie Cette année, la Malaisie se trouve dans ce « top 10 » pour la première fois, attirés par la présence dans le pays de promoteurs immobiliers chinois, notamment Country Garden et Guangzhou R&F, qui augmentent leur portefeuille immobilier en Malaisie. N°9 : Espagne Il suffit de se rendre à Ibiza pour comprendre l’intérêt des chinois pour l’immobilier de l’autre côté des Pyrénées. N°8 : Portugal Comme la Malaisie, le Portugal entre dans cette liste pour la première fois, notamment en raison de lois permettant aux personnes investissant un minimum de 500.000 euros dans le pays d’obtenir un visa puis de demander la nationalité portugaise après 6 ans. Ces acheteurs peuvent ainsi voyager librement dans toute l’Europe. N°7 : Singapour Singapour perd 2 places par rapport à l’an dernier, car le pays a récemment prix des mesures pour infléchir les investissements étrangers, en particulier en provenance de Chine. N°6 : Thaïlande La Thaïlande gagne deux places par rapport à 2013, et ce malgré les événements politiques. La ville balnéaire de Pattaya est la destination préférée des chinois, désireux de posséder une résidence secondaire à quelques heures d’avion de la Chine. N°5 : Nouvelle-Zélande Classée dixième l’an dernier, la Nouvelle-Zélande grimpe de plusieurs places suite à une augmentation substantielle des investissements chinois dans le pays, qui s’élèveraient à 25% du total des investissements étrangers dans le pays (contre 17% aux Etats-Unis). N°4 : Royaume-Uni Sans surprise, les chinois adorent Londres et il est prévu que les chinois dépassent les singapouriens en tant que plus gros acheteurs étrangers dans la capitale britannique. En plus de Londres, les investisseurs chinois aiment débusquer des propriétés sur les marchés plus petits comme Newcastle ou Manchester. Quant à Londres, les quartiers privilégiés par les acheteurs chinois sont ceux de Brentford, Belsize Park et Wimbledon. N°3 : Canada Comme la Californie, le Canada est très attractif pour les acheteurs chinois en raison de son emplacement situé de l’autre côté de l’océan Pacifique, et d’accords commerciaux avec la Chine. Vancouver est ainsi le premier choix des investisseurs chinois, suivi par Toronto. N°2 : Australie L’attrait des chinois pour le pays des kangourous ne date pas d’hier et c’est donc sans surprise que l’on retrouve l’Australie à la deuxième place de ce classement. N°1 : Etats-Unis (voir ci-dessus) Parmi les pays sortis du top 10 figurent l’Italie et l’Allemagne. TAGGED WITH:     CHINE, IMMOBILIER, INVESTISSEMENT, THAILANDE

    Détail
  • LES 10 RAISONS DE S'EXPATRIER SUR PHUKET

    LES 10 RAISONS DE S'EXPATRIER SUR PHUKET

    Phuket est évidemment réputée en tant que station balnéaire et est à ce titre l’une des principales destinations de vacances en Asie du Sud-Est. Les personnes travaillant à Hong Kong, Singapour, en Chine, en Australie, au Japon ou en Corée viennent se relaxer sur l’une des nombreuses plages de l’île. En outre, Phuket est très souvent le premier choix de retraités qui veulent couler des jours paisibles après de longues années de dur labeur. Certains font le choix de louer une maison ou un appartement, tandis que d’autres en profitent pour investir dans un bien immobilier. Qu’est ce qui pousse ces personnes en provenance de tous les horizons à venir passer leur retraite ? Voici les 10 raisons principales d’une liste qui en compte bien d’autres : 1. Un emplacement stratégique en Asie Phuket bénéficie d’une situation géographique très commode, puisque disposant d’un aéroport international, l’île est située à de courtes durées de vol de nombreuses grandes villas asiatiques, parmi lesquelles Hong-Kong (3h30), Singapour (1h30), Bangkok (1h), ou Kuala Lumpur en Malaisie (1h), mais aussi d’autres destinations touristiques à découvrir comme Angkor, Bali, Bornéo ou encore les nombreuses îles des Philippines. 2. Un climat tropical Phuket étant située sous les tropiques, le climat y oscille entre 28°C et 33°C en moyenne. De décembre à Mai le ciel est presque toujours bleu et même pendant la mousson les belles journées sont très fréquentes, et permettent alors de fréquenter les belles plages de l’île avec beaucoup moins de monde que pendant la saison touristique. 3. Nombreuses infrastructures hospitalières Phuket est une des régions qui connaît la plus forte croissance en terme de tourisme médical. Les gens viennent du monde entier à Phuket pour se faire soigner ou réaliser des opérations chirurgicales, en raison de la qualité des soins, de la modernité des infrastructures, et du prix raisonnables des soins de santé. La plupart des médecins travaillant dans les hôpitaux de Phuket ont fait leurs études ou ont déjà travaillé en Occident, où ils y ont appris les dernières techniques de pointe. 4. Une qualité de vie introuvable ailleurs En comparaison avec la France, la Suisse, la Belgique ou le Canada, la vie est beaucoup moins chère à Phuket. Que ce soit au restaurant où des les marchés thaïlandais, jamais vous n’aurez aussi bien mangé et pour aussi peu cher qu’à Phuket. De plus, la main d’oeuvre peu qualifiée est très bon marché, permettant de se payer le luxe d’avoir du personnel de maison. 5. Les plages de sable blanc Le sud de la Thaïlande est réputée pour ses plages magnifiques, et Phuket est sans doute une des plus belles îles en Asie, à tel point qu’elle a été surnommée « La Perle d’Andaman », en référence à cette mer située dans l’océan indien. Pendant la basse saison de nombreux surfeurs viennent profiter de la houle venant de la mousson indienne, surfer les break beach tout le long de la cote.  6. Transports aisés En plus de l’aéroport international, Phuket dispose de plusieurs marinas permettant d’explorer les îles alentours comme Koh Phi Phi, Koh Lanta, ou la baie de Phang Nga, site classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Le réseau routier est également de qualité et il est facile de se déplacer dans l’île, où le trafic est moindre que dans les grandes villes. 7. Le prix de l’immobilier est intéressant Bien que Phuket soit l’une des régions les plus chères de Thaïlande en matière d’immobilier, les prix restent néanmoins très attractifs, permettant par exemple d’acheter des villas de luxe avec piscine privée à des prix aux alentours de 2.000 euros le mètre carré. 8. Une atmosphère paisible et détendue Même à la retraite, il est difficile de véritablement se détendre en restant dans une grande ville où le stress et le bruit sont monnaies courantes. Vivre à Phuket est totalement différent, l’atmosphère est beaucoup plus calme, et la vie semble suivre son cours paisiblement.  9. Faire de la voile Le rêve de nombreux retraités est de pouvoir s’offrir des croisières dans des endroits rêvés. De ce point de vue là, Phuket est un paradis pour les amoureux de voile, qui pourront facilement louer ou même acheter des bateaux ou des yachts de luxe pour partir à la découverte des nombreuses îles désertes se trouvant au large de Phuket. Phuket est également un haut lieu de la voile puisque chaque année se tiennent les régates de la Kings Cup, où se retrouvent des équipages venus du monde entier. 10. Le paradis des golfeurs Avec pas moins de sept clubs de golfs, dont certains comportent 2 parcours, Phuket est l’endroit idéal pour profiter de la retraite pour améliorer son swing. Les golfs de Phuket sont excellemment entretenus et le parcours de Blue Canyon, où fut organisée le Johnnie Walker Asian Classic est souvent cité par les professionnels comme le meilleur parcours d’Asie.

    Détail
  • Les raisons et consequences de hausse du BATH

    Les raisons et consequences de hausse du BATH

    http://vivre-en-thailande.com/quelles-raisons-et-consequences-de-la-hausse-du-baht/669610/?fbclid=IwAR0LU4Prwjr8iocTi24fyHRAXVULMk60cLIn4XIHvM9aXbN3bCQknEPaI5E    Liens interressqnt; concernant les points positifs d'un bath fort. 

    Détail
  • PASSER SA RETRAITE EN THAILANDE FORMALITE

    PASSER SA RETRAITE EN THAILANDE FORMALITE

    En quête de soleil, de dépaysement,d'un meilleur pouvoir d'achat ? Passer sa retraite en Thaïlande fait le bonheur des seniors, qui sont nombreux à partir s'installer dans ce pays d'Asie. Voici les informations à connaitre avant de vous envoler vers Phuket, Bangkok, Pattaya ou Chiang Mai.   La retraite arrive bientôt, et vous avez envie de changement ? Pourquoi ne pas la passer dans un pays exotique à mille lieues du train-train quotidien ? Plages, forêts, culture millénaire, spiritualité zen : la Thaïlande peut offrir une excellente destination pour passer une retraite tranquille, enrichissante et à moindre coût.   Les Démarches pour passer sa retraite en Thaïlande.  En faisant le choix de quitter l'Hexagone pour couler des jours heureux en Thaïlande, dans le sud-est de l'Asie, de nombreux démarches doivent être effectuées avant votre départ et sur place. Les formalités de séjour : la Thaïlande offre un visa spécial pour les retraités, appelé visa O-A. Il est valable un an renouvelable. La demande de ce visa est à effectuer auprès de l'ambassade de Thaïlande à Paris. Déménager en Thaïlande : la longue distance entre la France et la Thaïlande rend le déménagement difficile, long et cher. Il est nécessaire de passer par un déménageur transitaire qui possède une agence en Thaïlande. Comptez 6 à 8 semaines pour récupérer vos affaires. Vérifiez que vos biens et mobiliers bénéficient de la franchise des impositions exigibles.  Assurance maladie et mutuelle : il n'existe pas d'accord entre la Sécurité sociale française et thaïlandaise. Deux solutions s'offrent à vous : adhérer au régime d'assurance maladie local, et éventuellement à une mutuelle locale. Il faut vérifier avec les autorités thaïlandaises compétentes si vous êtes éligible. Vous pouvez également souscrire à la Caisse d'assurance maladie des Français de l'étranger (CFE). Vous pouvez prendre une assurance partenaire de la CFE concernant votre mutuelle. Dans les deux cas, il est fortement recommandé de souscrire une assurance rapatriement.  Vaccinations et précautions alimentaires : il n'y a pas de vaccinations obligatoires. Cependant, il est conseillé de se faire vacciner contre les hépatites A et B, la rage, la typhoïde et le tétanos. Le paludisme sévit en Thaïlande : consultez un médecin pour un éventuel traitement préventif. Fiscalité : vos revenus sont imposables en France, même si vous résidez en Thaïlande. Mais les impôts seront moindres si le Trésor public français vous considère comme un non-résident. En tant que retraité, il faut passer plus de la moitié de l'année en Thaïlande et ne pas avoir de foyer (femme, mari ou enfants mineurs) en France pour être considéré comme un non-résident. Le visa Pour passer sa retraite en THAILANDE,  La Thaïlande propose un visa destiné aux retraités étrangers, et notamment français, qui veulent vivre dans le pays. Le visa O-A est valable un an renouvelable. Depuis octobre 2017, le visa "Non-Immigrant O-X" ou Visa Non-O-Xpermet aux personnes âgées de plus de cinquante ans de séjourner en Thaïlande pour une durée maximale de 10 ans, sous certaines conditions. Quelles sont les conditions d'obtention du visa de résidence ? - Avoir plus de 50 ans.  - Être domicilié en Thaïlande.  - Justifier d'un revenu annuel d'au moins 800 000 bahts thaïlandais (environ 21 000 euros), ou d'une pension mensuelle de 65 000 bahts minimum (soit 1 705 euros), ou d'une combinaison des deux.  - Présenter un extrait de casier judiciaire vierge de toute condamnation de crimes ou délits contre la sécurité de la Thaïlande ou de son pays d'origine.  - Ne pas être toxicomane ni porteur d'une maladie contagieuse.  - Ne pas avoir l'intention d'occuper un poste de salarié. Le coût du visa est de 50 euros pour une entrée simple, et de 120 euros pour un visa à entrées multiples.  La délivrance du visa : le délai de réponse de l'ambassade de Thaïlande est de moins de 48 heures. Il est facile d'obtenir un visa O si vous avez plus de 50 ans pour une durée d'un an. Ensuite, vous pouvez faire une demande de visa O-A sur place. Passer sa retraite en Thaïlande : les impôts Une convention qui lie la France et la Thaïlande stipule que les impôts sur les toutes pensions versées (privées comme publiques) doivent être payés en France. Seule manière de faire évoluer ce statut : devenir "non-résident" en France en passant au moins 183 jours par an en Thaïlande. Vous déclarerez alors vos impôts au centre des non-résidents qui applique le barème suivant : (ce barème est donné à titre indicatif et est susceptible d'évoluer) : de 0 à 1170€ : 0% ; de 1170 à 3393€ : 12% ; au-delà de 3393€ : 20%. Passer sa retraite en Thaïlande : les avantages Le faible coût de la vie : le taux de change avantageux entre le baht thaïlandais et l'euro permet de vivre confortablement en Thaïlande sans avoir de très hauts revenus.  Une capitale trépidante, un arrière-pays zen et des îles aux plages idylliques, la Thaïlande possède une variété de paysages à couper le souffle. Le pays est baigné par la culture bouddhiste. Les temples sont nombreux et datent de plusieurs centaines d'années pour certains.  Un cadre de vie moderne : la Thaïlande s'est beaucoup développée depuis les années 1990. Le pays propose des infrastructures comme des hôpitaux de grand standing. Le pays regorge d'activités à découvrir pour une retraite active, et la population est très accueillante.  Une communauté française importante : beaucoup de Français, retraités ou non, vivent en Thaïlande, ce qui facilite l'acclimatation.  Passer sa retraite en Thaïlande : les inconvénients La langue : la langue thaïlandaise est très difficile à dompter, mais la plupart des habitants parlent l'anglais.  Le climat : à l'année, la chaleur étouffante et humide de la Thaïlande peut gêner certaines personnes, notamment les plus âgées, mais phuket reste un endroit ou il fait bon vivre, il y a certaines heures de la journee ou la piscine et la plage est recommandee.  L'alimentation : l'eau courante n'est pas potable. Veillez à bien cuire viande, poisson et légumes avant de les consommer pour éviter les intoxications.  Le coût de la vie : la Thaïlande reste un pays abordable mais, avec la crise en Europe, le coût de la vie a tendance à augmenter pour un retraité français, donc si vous avez 1000 euros de retraites ce ne sera pas simple en cas de pepin. 

    Détail
  • La perle d'Andaman PHUKET

    La perle d'Andaman PHUKET

    Phuket est l'ile la plus touristique de Thaïlande grâce à sa taille et sa très grande attractivité touristique : plus de 9.9 millions de touristes la visite chaque année et ses iles reputees pour etre paradisiaques   UN PARADIS ACCESSIBLE À TOUS. Que vous soyiez solitaire, en famille, entre amis ou encore en couple, l’île de Phuket a tout pour vous plaire ! Avec ses plages de sables blancs fins, ses centres commerciaux, ses restaurants, parcs d'attraction, son ambiance tropical, ses nuits festives, mais encore, les tours en bateau autour des iles comme KOH PHIPHI, Maya bay etc.., vous trouverez forcément chaussure à votre pied. Du nord au sud, les ambiances sont differentes, si vous souhaitez etre au calme et jouer au golf,  le nord est proche de la LAGUNA et sera un quartier ideal. Tout au sud La plage de Nai Harn plaira à tous les amoureux de nature. Baie auparavant fréquentée par la population locale, le coin est très préservée, vous bénéficierez d’une ambiance loin du tourisme de masse.  Les plages de Kamala et de surin un peu plus au nord , sont très proches des terrains de golfs aux standings internationaux.  Ceux qui aiment la fête et la vie nocturne des stations balnéaires connaissent bien évidemment Patong. Bars, restaurants, boites de nuits, go-go bars, ce quartier abrite de nombreux établissements du soir. C’est aussi le quartier de départ pour de nombreuses activités du jour. Phuket est aussi l’endroit idéal pour découvrir le sud de la Thaïlande et ses alentours. L’île est toute proche des provinces de Krabi et Phrang Nang, et de nombreuses autres îles telles que les îles Similan, Koh Lanta ou encore Koh Phi Phi. Il existe de nombreuses excursions à la journée depuis Phuket vers d’autres destinations. PHUKET UNE VILLE QUI SE DEVELOPPE  Phuket dispose de son propre aéroport international, ce qui vous permet d’arriver depuis la plupart des pays et villes du monde sans avoir à passer par la capitale, ou prendre le ferry pendant de longues heures. Plus de 9 millions de passagers sont passes par l'aeropport de phuket en 2018. Les differents axe de developpement de l'ile sont :  Le nouveau centre commercial dans le centre , CENTRAL FESTIVAL, avec le plus grand restaurant sous marin du monde entoure de plus de 25 000 poisson de l'ocean qui vient de se terminer.  La smart city, avec plus de point d'acces internet, des bus pour les touristes actifs depuis mars 2018, des systemes de securites renforces et des plus de polices touristiques pour aider les etrangers.  Le futur tramway du nord au sud pour alleger le traffic et simplifier les transports publics, les travaux devraient demarrer en 2020 et finir fin 2023.  Le deuxieme aeroport international qui est prevue pour une livraison en 2026 a trente kilometre du premier aeroport.   Le gouvernement estime a plus de 60 millions de touristes en Thailande d'ici 2030, c'est pourquoi il souhaite investir dans ces projets colossaux afin de reguler la croissance de l'iles, facilitant ainsi la vie des locaux et des touristes.  Il y a malgre tout encore des defis a lever pour satisfaire les besoins des touristes.  Mais les autorites font tout pour un developpement durables et structure.   

    Détail
  • INVESTISSEMENT LOCATIF EN THAILANDE

    INVESTISSEMENT LOCATIF EN THAILANDE

    La Thaïlande est considérée comme l’un des plus attractifs marchés immobilier locatifs avec des rendements locatifs moyen de 7% a 9% par an, selon Global Property Guide qui analyse les marchés immobiliers dans le monde entier. L’immobilier locatif en Thaïlande reste vraiment attractif en raison de plusieurs facteurs: Faible imposition sur les propriétés et les frais de gestion Taxe fonciere quasi nulle Résidences derniere generaion avec gestion hoteliere Augmentation de la demande d’expatriés, retraités et vacanciers Economie en croissance avec un développement dans les secteurs de l’industrie, les services et le tourisme. L’augmentation de la classe moyenne et le changement des modes de vie des Thailandais. En Thaïlande, nous pouvons classer le marché locatif en quatres types: Location longue durée : contrats de location de 1 à 3 ans. Location courte et moyenne durée : des contrats de 1 mois à 11 mois. Location de vacances: pour des périodes allant de 1 semaine à 1 mois Location trés longue durée (lease): bail allant jusqu’à 30 ans Selon le type de contrat et les emplacements, les loyers varient. Ainsi, une location de vacances pendant la haute saison avec un taux d’occupation de 60% dans une destination touristique peut permettre de générer des rendements locatifs similaires voir supérieurs à une location longue durée dans une grande agglomération comme Bangkok sur toute l’année. Que vous recherchez à investir dans l’immobilier en Thaïlande pour : Combinez rendement locatif avec l’appréciation du capital Combiner l’investissement locatif et usage personnel Capitaliser sur la croissance du tourisme et de la durée croissante des séjours Capitaliser sur l’attractivité de l’économie et de la demande d’expatriés Nous avons des solutions pour vous! GT property est une agence immobilière de référence sur PHUKET qui est spécialisé entre autre dans l’immobilier locatif et les reventes.  En plus de vous conseiller sur le marché immobilier et de la location. Nous vous accompagnons durant tout le processus de transaction et nous fournissons plusieurs services pour les investisseurs: Conseil en investissement Transactions immobilières Accompagnement (ouverture de compte bancaire, visa) Gestion de propriété GT PROPERTY, LA PERFORMANCE AU SERVICE DE VOTRE PROJET ! 

    Détail
  • CHOSES A SAVOIR AVANT D'INVESTIR EN THAILANDE

    CHOSES A SAVOIR AVANT D'INVESTIR EN THAILANDE

    Dynamique, le marché thaïlandais de l’immobilier est particulièrement attractif. Il reste accessible en termes de prix et permet de bénéficier de rendements locatifs très performants.  Mais avant de signer pour un studio à Bangkok, une villa à Phuket ou un appartement à Chumphon, mieux vaut avoir quelques points de repères.  Voici cinq informations et conseils qu’il importe de bien conserver à l’esprit dans le cadre d’un achat immobilier en Thaïlande.  Devenir propriétaire en Thaïlande est légal Abordons d’emblée ce point puisque sur ce sujet circulent de nombreuses informations parfois contradictoires. Très clairement : un étranger peut tout à fait devenir propriétaire d’un bien en Thaïlande.  En revanche, il doit impérativement respecter certaines règles. Pour l’achat d’un appartement dans un condo, le bien doit faire partie d’une résidence dont au moins 51% des appartements ont préalablement été vendus à des Thaïlandais (« condominium act »).  Il importe donc avant de signer quoi que ce soit, de s’assurer que c’est bien le cas afin d’éviter bien des problèmes.  Pour l’achat d’une villa (ou d’une maison), les règles sont différentes. La loi précise qu’un étranger ne peut pas acheter un terrain en son nom propre.  En revanche, il a la possibilité de louer un terrain, y compris pour une très longue durée (30 ans maximum mais renouvelable) et d’y faire construire une maison dont il sera le propriétaire. Les sources de financement  Si vous avez besoin de souscrire un prêt pour boucler votre investissement immobilier en Thaïlande, ne comptez pas sur les banques du Royaumepour vous l’accorder même si vous êtes en mesure de lui apporter des garanties.  C’est envisageable si vous faites des affaires en Thaïlande, y résidez depuis de nombreuses années ou bien encore si vous êtes marié à un ressortissant thaïlandais et encore, ce n’est pas garanti.  Alors comment faire ?  La solution consiste à solliciter votre banque, dans votre pays d’origine. Il vous faudra, bien entendu, justifier d’un apport et lui prouver que vous pouvez assurer les remboursements.  Mais, les banques sont frileuses sur ce genre de projet car elles ne connaissent pas les marchés étrangers (en l’occurrence la Thaïlande) et elles ne peuvent pas prendre de garantie sur un bien situé dans un pays où elles n’ont pas de prise.  La banque vous demandera alors, souvent, une garantie hypothécaire portant sur un autre bien immobilier que vous possédez localement, dans le pays où elle est installée. C’est important de conserver cela en tête. Dans certains cas, il peut s’avérer plus judicieux de conserver un bien en France, par exemple, et de le louer, ce qui peut permettre d’emprunter (si vous avez, aussi, un petit apport).  Plutôt que de le vendre et ne pas pouvoir compter sur un financement bancaire, complémentaire.  Les grands promoteurs immobiliers, actifs en Thaïlande, sont bien conscients de ces réalités et proposent des solutions de financement originales pour investir.  Un exemple : après un apport équivalent à 50 % du montant du bien, les 50 % restant à rembourser sont couverts par un système de garanties locatives, pour une période donnée.  La garantie locative consiste à vous verser un loyer, que votre bien soit loué ou pas par le groupe immobilier. Le cas présent, ce loyer sert à rembourser le crédit accordé par le promoteur, à taux zéro, dans certains cas.  Il ne vous fait pas un cadeau ! Simplement, compte tenu du dynamisme du tourisme, le promoteur n’a aucun mal à louer votre bien. C’est une démarche gagnant-gagnant. Adoptez une autre manière de penser Ce n’est pas facile mais essayez d’adopter une « grille de lecture » un peu différente de celle dont vous avez l’habitude.  Par exemple, si en France un promoteur vous présente la brochure d’un appartement, vous pouvez penser que, dans la réalité, ce bien est conforme aux photos et à la description donnée.  La loi ne permet pas de faire n’importe quoi. En Thaïlande, c’est un peu différent. Il peut y avoir un décalage entre la brochure et la réalité.  Alors, le jour où vous découvrez le bien, vous allez penser que le vendeur tente de vous berner, de vous voler. Cela peut effectivement être le cas, il y a des escrocs partout. Mais ce « décalage » a aussi pour fonction de laisser de la place au compromis. Il y a matière à négocier ! Alors si vous êtes confronté à ce genre de situation, deux attitudes sont possibles.  Soit, vous claquez la porte, estimant que votre interlocuteur n’est pas fiable.  Soit, vous vous asseyez, lui faites gentiment remarquer que le compte n’y est pas et lui annoncez vos conditions. Profitez-en, au passage, pour lui demander de vous fournir des informations relatives à la gestion du condo, afin de vérifier que des investissements ne sont pas déjà programmés et de savoir comment sont prises les décisions.  Attention à l’affaire du siècle !  Il y a de très belles affaires à faire en Thaïlande, dans l’immobilier. Et même des affaires extraordinaires !  Mais ne vous précipitez surtout pas. Le marché de l’immobilier est globalement sain, les agences immobilières sont professionnelles, les transactions sont encadrées par des lois... Dès lors, il n’y a aucune raison pour qu’un bien soit cédé en deçà du prix du marché. L’appartement peut être tout à fait correct mais mieux vaut aller un peu plus loin dans ses investigations. Cela dit, il est vrai que dans une même rue, des différences de prix peuvent être affichées pour des biens comparables.  Cela arrive notamment à Bangkok. C’est lié aux commodités offertes par le condo mais également à sa proximité avec le métro ou le Sky Train, ce qui est un sérieux atout pour se déplacer dans la capitale.  Bien entendu, les appartements les plus proches des stations sont plus chers mais ils se louent également beaucoup mieux, notamment auprès de la communauté d’expatriés.  Comme partout dans le monde, en Thaïlande, l’emplacement d’un bien a une énorme influence sur son prix, à l’achat mais également à la revente ce que l’on a parfois tendance à oublier au moment d’investir.  Faites-vous accompagner L’immobilier étant encadré par la loi, il y a des procédures claires à suivremais sans l’aide d’un expert (agent immobilier, avocat, conseil juridique), qui parle votre langue, le parcours s’annonce compliqué, surtout si vous ne maîtrisez pas le thaï. Au-delà de vous présenter des biens qui correspondent à vos attentes, votre conseil va se charger de négocier le prix pour vous (si vous avez des talents en la matière, exprimez-vous), d’obtenir et de valider toute une série de documents : titre de propriété, inventaire du mobilier... Il s’assurera également que le fameux quota d’étrangers au sein du condo, n’est pas dépassé. Il pourra, aussi, vous délivrer des informations fiables sur le montage financier le plus approprié pour investir, notamment sur le plan fiscal, compte tenu de votre projet et de votre situation.

    Détail
  • DROIT A LA PROPRIETE